En avançant en âge, on peut avoir tendance à s’isoler.

Yvonne, qui vivait dans un village loin de ses fils, a décidé de s’en rapprocher et d’emménager dans une résidence d’un nouveau genre qui fait cohabiter deux générations sous un même toit.

Sa famille, plus présente maintenant, est également rassurée que d’autres résidents de cette « maison des générations » veillent sur elle.

Jérémy est apprenti coiffeur, et malgré leurs 65 ans de différence, ils s’échangent des services : conseils de cuisine pour l’un, coupe de cheveux pour l’autre.

Ces résidences créent du lien, ancrent les plus fragiles dans le présent, et sensibilisent les plus jeunes au rôle d’aidant. Un vrai relais pour les aidants familiaux qui travaillent et ne peuvent rendre visite tous les jours à leurs parents.