En poursuivant votre navigation sur les sites du groupe Malakoff Médéric, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant de vous proposer des services et contenus personnalisés.

En savoir plus

  • Accueil
  • L’activité physique ou sportive pour les personnes à mobilité réduite
Le saviez-vous ?

Les personnes âgées dont la mobilité est réduite devraient pratiquer une activité physique visant à améliorer l’équilibre et à prévenir les chutes au moins trois jours par semaine (rapport ANSES, 2016).

Les bienfaits de l’activité physique

Les personnes à mobilité réduite (personnes âgées, personnes en situation de handicap) éprouvent des difficultés à se déplacer mais, avec quelques aménagements, elles trouveront plaisir à réaliser une activité physique.

L’activité physique peut s’exercer dans la vie quotidienne dans le cadre d’activités domestiques (tâches ménagères, jardinage, bricolage, etc.) ou des activités sportives de loisirs.

La reprise d’une activité physique régulière adaptée, même d’intensité modérée permet d’améliorer la qualité de vie. A titre d’exemple l’activité physique permet de diminuer le risque de chutes, de prévenir les maladies cardiaques, d’améliorer les défenses immunitaires et les fonctions cognitives.

En pratiquant en groupe, le sport est également un moyen de rencontrer de nouvelles personnes et de poursuivre une vie sociale en gardant une indépendance. C’est un moyen d’améliorer l’image que votre proche a de lui-même, malgré ses difficultés à se déplacer. C’est aussi un moyen de prendre du plaisir, au travers d’une activité ludique.

Des précautions à prendre pour bien débuter

Pour être bénéfique, la pratique d’une activité physique doit être progressive et régulière. Il ne s’agit pas de se faire mal ! L’organisation mondiale de la santé (OMS) recommande que les personnes âgées réalisent environ 2h30 d'activité physique par semaine.

En tant qu’aidant, assurez-vous auprès du professionnel de sport que votre proche dispose de l’équipement nécessaire pour pratiquer un sport.

Pour les personnes présentant des problèmes de santé particuliers, il pourra se révéler nécessaire de prendre des précautions supplémentaires et de demander un avis médical.

Le médecin de votre proche peut lui prescrire une activité physique adaptée avec un professionnel (masseur-kinésithérapeute, ergothérapeute, enseignant en activité physique adaptée).

A noter : depuis 2016 le médecin traitant, dans le cadre du parcours de soins, peut prescrire une activité physique adaptée à la pathologie, aux capacités physiques et au risque médical des patients atteints d’affections de longue durée (ALD).

Quelles activités ?

Certains sports sont plus adaptés aux personnes à mobilité réduite :

  • La natation : permet d’améliorer les capacités respiratoires sans abimer les articulations
  • Les disciplines dérivées des arts martiaux (Tai chi..)permet d’améliorer l’adresse, l’équilibre.

Des structures peuvent accompagner votre proche avec du matériel adapté comme les fauteuils de baignade. Vous pouvez par exemple contacter l’association Siel bleu, qui a pour objet de rendre l’activité physique accessible et adaptée à chacun.

Enfin les jeux vidéos proposent des exercices ludiques qui permettent de réaliser une activité physique. La manette de jeu de la console Wii , avec sa manette de jeu qui enregistre le mouvement quelle que soit son ampleur et la force déployée, convient aussi bien à une personne en fauteuil roulant qu'à une personne âgée valide.

Le programme « la santé en mouvement » de l’AGIRC ARRCO propose aux personnes retraitées de moins de 75 ans une sensibilisation à l’importance de l’activité physique par le biais d’une conférence et de 6 ateliers découvertes autour de la marche, la gymnastique d’entretien, le cardio-training, la relaxation, les disciplines orientales basées sur la coordination des mouvements (yoga, Taï Chi Chuan...) ou encore la découverte culturelle d’une ville.

Vous êtes aidant :

La pratique d’une activité avec votre proche peut être l’occasion de vous retrouver dans un moment de partage et de convivialité.

 

Vous n'avez pas de compte ?

Me créer un compte

Connectez-vous à votre compte

Conformément à la loi 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’Informatique, aux Fichiers et aux Libertés, Malakoff Médéric est responsable du traitement des données mis en œuvre au titre de l’utilisation du site « Lesitedesaidants.fr » et de ses services en ligne afin de lui permettre, avec votre consentement, de collecter, traiter et héberger vos données à caractère personnel et notamment vos données de santé. Vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification et de suppression des données à caractère personnel vous concernant que vous pouvez exercer en vous adressant à Malakoff Médéric sgil@malakoffmederic.com ou à Malakoff Médéric - 21 rue Laffitte - 75317 Paris Cedex 9

Connectez-vous avec Facebook ou Google +

Vous avez une question ou une suggestion ?
N'hésitez pas à nous contacter via ce formulaire :

Conformément à la loi 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’Informatique, aux Fichiers et aux Libertés, Malakoff Médéric est responsable du traitement des données mis en œuvre au titre de l’utilisation du site « Lesitedesaidants.fr » et de ses services en ligne afin de lui permettre, avec votre consentement, de collecter, traiter et héberger vos données à caractère personnel et notamment vos données de santé. Vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification et de suppression des données à caractère personnel vous concernant que vous pouvez exercer en vous adressant à Malakoff Médéric sgil@malakoffmederic.com ou à Malakoff Médéric - 21 rue Laffitte - 75317 Paris Cedex 9