En poursuivant votre navigation sur les sites du groupe Malakoff Médéric, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant de vous proposer des services et contenus personnalisés.

En savoir plus

  • Accueil
  • Les vacances, un temps nécessaire

Parole de l'expert

Les vacances ? Un sujet farfelu pour les aidants, tant il paraît impossible lorsque l’on s’occupe d’un proche dépendant d’imaginer pouvoir prendre quelques jours de vacances, pour soi ou avec son proche.



Pourtant, de plus en plus d’initiatives permettent aux aidants et à leur proche de disposer d’un temps de répit partagé.

Un renoncement fréquent

Parmi les multiples renoncements concédés par les aidants et leurs proches, les vacances représentent le renoncement le plus fréquent.

Inscrit comme objectif national dans la loi du 29 juillet 1998 relative à la lutte contre les exclusions, “l’accès de tous, tout au long de leur vie, aux vacances et aux loisirs” est souvent renié quand on accompagne une personne en incapacité ou que l’on est soi-même en difficulté de vie.

Des freins multiples...

Les incapacités liées à la maladie ou au handicap s’accompagnent généralement de difficultés de déplacement, de la nécessité d’une assistance humaine, technique ou encore d’un aménagement du logement.

Les réticences sont donc grandes, ce qui empêche d’envisager aisément l’octroi de temps de repos, pourtant salvateurs.

Les motifs d’évitement des vacances sont nombreux :

  • Pour les personnes accompagnées :
    • résistance au changement,
    • appréhension d’inconfort hors de son domicile,
    • refus d’une entrée en établissement,
    • indisponibilité de son entourage.
  • Pour les aidants :
    • crainte de l’aggravation de la situation du proche,
    • peur des réactions du proche face à une modification de ses habitudes,
    • déni de son besoin personnel de repos,
    • culpabilité vis-à-vis de la personne aidée,
    • sentiment de devoir toujours résoudre d’autres problèmes avant de s’autoriser une pause,
    • manque de temps permettant une anticipation sur l’avenir,
    • difficulté à organiser l’aménagement du temps de vacances.

… à lever grâce à des dispositifs adaptés

Les dispositifs se multiplient pour permettre aux aidants et aux personnes qu’ils accompagnent, de partir ensemble ou indépendamment.

En partenariat avec l’Agence Nationale pour les Chèques-Vacances (ANCV), des séjours de répit sont proposés par certaines associations  :

  • VRF (Vacances Répit Familles),
  • Int’Act,
  • Vacances Ouvertes,
  • SIEL BLEU.

De même, l’Union française des centres de vacances et de loisirs (UFVC) propose des séjours de répit pour les personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer et les personnes en situation de handicap.

Enfin, des séjours de vacances sont organisés par certaines délégations départementales de l’UNAFAM (Union Nationale des Amis et Familles de Malades Mentaux (maintenant Psychiques)).

Des structures à contacter en amont

La personne en situation de besoin d’aide peut bénéficier d’un accueil temporaire, de plusieurs jours à plusieurs semaines, dans un établissement ou une famille d’accueil.

Différentes structures pourront vous aider, par exemple :

  • le Groupe de Réflexion et réseau pour l'Accueil Temporaire des personnes en situation de Handicap (Grath),
  • l'association des accueillants familiaux et de leurs partenaires (Famidac).

Un bilan pourra ainsi être réalisé pour évaluer vos besoins et attentes, notamment en termes de mode de transport.

Pour financer ces séjours, des aides sont disponibles sous conditions, auprès des associations nationales, des caisses de retraite ou des mutuelles.

Des bienfaits certains

Construire un projet de vacances, c’est d’abord s’intéresser à soi, qu’il s’agisse de la personne accompagnée ou de l’aidant.

C’est aussi se procurer du plaisir et retrouver un bien-être, grâce à des équipes et des environnements adaptés.

C’est surtout aussi, pour l’aidant, s’accorder un temps pour soi. Les vacances permettent de se ressourcer, et par conséquent de mieux vivre le quotidien.

Vous n'avez pas de compte ?

Me créer un compte

Connectez-vous à votre compte

Conformément à la loi 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’Informatique, aux Fichiers et aux Libertés, Malakoff Médéric est responsable du traitement des données mis en œuvre au titre de l’utilisation du site « Lesitedesaidants.fr » et de ses services en ligne afin de lui permettre, avec votre consentement, de collecter, traiter et héberger vos données à caractère personnel et notamment vos données de santé. Vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification et de suppression des données à caractère personnel vous concernant que vous pouvez exercer en vous adressant à Malakoff Médéric sgil@malakoffmederic.com ou à Malakoff Médéric - 21 rue Laffitte - 75317 Paris Cedex 9

Connectez-vous avec Facebook ou Google +

Vous avez une question ou une suggestion ?
N'hésitez pas à nous contacter via ce formulaire :

Conformément à la loi 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’Informatique, aux Fichiers et aux Libertés, Malakoff Médéric est responsable du traitement des données mis en œuvre au titre de l’utilisation du site « Lesitedesaidants.fr » et de ses services en ligne afin de lui permettre, avec votre consentement, de collecter, traiter et héberger vos données à caractère personnel et notamment vos données de santé. Vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification et de suppression des données à caractère personnel vous concernant que vous pouvez exercer en vous adressant à Malakoff Médéric sgil@malakoffmederic.com ou à Malakoff Médéric - 21 rue Laffitte - 75317 Paris Cedex 9