En poursuivant votre navigation sur les sites du groupe Malakoff Médéric, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant de vous proposer des services et contenus personnalisés.

En savoir plus

Parole de l'expert

Le vieillissement de la mémoire s’explique par un processus physiologique naturel mais également par l’isolement ou une baisse de l’activité psychique, intellectuelle et physique.
 
Voici quelques astuces pour bien entraîner la mémoire et la maintenir en bonne forme le plus longtemps possible.

Deux types de mémoire : court et long terme

Mémoire à long terme, mémoire à court terme... Ces deux types de mémoire sont essentiels pour communiquer ou mener des activités.
 

La mémoire à court terme (dite mémoire de travail)

Elle permet de composer un numéro de téléphone après l’avoir lu, faire un calcul mental...
Elle dure de quelques dizaines de secondes à quelques heures.
Cette mémoire est très vite surchargée. Si l’attention est détournée, la nouvelle donnée est effacée et donc non mémorisée.
 

La mémoire à long terme

La mémoire à long terme stocke les informations pendant des mois, des années et même toute la vie.
Elle ne connaît pas, en pratique, de limite de capacité.
 

Plusieurs types de mémoire à long terme

La mémoire à long terme est elle-même divisée en plusieurs sous-types :
  • mémoire épisodique : souvenirs, histoire de vie...,
  • mémoire sémantique : mémoire des mots (table, fleur...) et des connaissances (calcul, grammaire, histoire, géographie, littérature, en rapport avec son métier...),
  • mémoire procédurale : mémoire des gestes, des savoir-faire et des habilités motrices acquises dans l’enfance et tout au long de la vie (lacer ses chaussures, faire de la bicyclette, conduire...).
    Elle reste très longtemps ancrée, même en cas de pathologie.
  • mémoire prospective : capacité à se projeter dans le futur, dans quelques heures, jours ou mois.

Quelques astuces pour une mémoire en forme

La mémoire ne s'use que si l'on ne s'en sert pas. Il est aussi capital, pour l’entretenir, de stimuler l'attention, la concentration, la logique…
Certaines activités spécifiques permettent d’entraîner facilement la mémoire :
  • jeux, tests ou exercices de mémoire, sur papier ou consoles de jeu,
  • mots croisés, sudoku, rami, etc.,
  • ateliers mémoire organisés par les caisses de retraite ou la Caisse d’Assurance Maladie,
Il faut aussi savoir être curieux, aller à la découverte de nouvelles activités, sources de partage avec d’autres.
Certaines activités plus générales forment aussi un bon entraînement :
  • Lire la presse dans la perspective d’en discuter avec son entourage.
  • Faire un résumé mental de ce que l’on vient de lire, voir ou écouter.
  • Calculer mentalement la somme des produits lorsque l’on fait ses courses.
  • Eviter de consulter perpétuellement sa liste de courses. Vérifier à la fin – uniquement ­­­­­– que l’on n’a rien oublié.
  • Ecrire un journal de bord ou raconter son histoire familiale, afin de laisser un témoignage de vie à ses descendants. (De nombreuses associations et entreprises éditoriales peuvent aider à la rédaction et la mise en page.)

Ce qu’il faut savoir pour avoir une bonne mémoire

  • Une alimentation variée et équilibrée en est le garant. Les régimes exclusifs sont à l'origine de graves carences et de dysfonctionnement de notre corps,
  • Une activité physique adaptée, pratiquée régulièrement, permettra d'améliorer l'oxygénation cérébrale et aura un effet antidépresseur,
  • Le sommeil est indispensable à la mémorisation. La période de rêve permet la consolidation de la mémoire. Les somnifères utilisés doivent respecter cette période de rêve,
  • Le cerveau doit être protégé : les facteurs de risque cardiovasculaire (tabac, hypertension artérielle, hypercholestérolémie, diabète) sont des agresseurs dont il faut savoir se prémunir. La dépression nerveuse, à l'origine de troubles mnésiques sera détectée et traitée,
  • Attention aux toxiques (alcool, cannabis, certains médicaments…) qui peuvent perturber le bon fonctionnement de notre mémoire.

Quand tester sa mémoire ?

Il est préférable de consulter son médecin traitant lorsqu’un trouble de la mémoire :
  • persiste,
  • gêne le quotidien,
  • génère de l’inquiétude,
  • s’accompagne d’une modification de la personnalité ou de troubles du comportement. Ceux-ci peuvent parfois précéder les perturbations de la mémoire.

Mémoire et nutrition

Pour un rendement optimum notre cerveau nécessite :
De l'énergie, de la variété,  des vitamines, sans pour autant négliger le plaisir !
Energie
Le cerveau représente environ 2% du poids du corps mais il utilise 20% de l'énergie consommée et de l'oxygène. La quantité calorique doit donc être suffisante et il ne faut pas oublier, qu'à activité physique égale, les besoins augmentent avec l'âge.
Variété
Il n'y pas d'aliment idéal. Chacun apporte une partie de ce dont nous avons besoin :
* des protéines indispensables à la fabrication des neuromédiateurs*
* des sucres complexes, carburant de nos cellules
* des graisses, nécessaires au renouvellement de nos membranes cellulaires (intérêt des poissons gras riches en acides oméga 3)
Vitamines
A (légumes et fruits colorés), C (fruits) et E (huile d'olive) pour freiner le vieillissement
du groupe B pour la synthèse des neuromédiateurs (B6), l'utilisation du glucose (B1) et la fabrication des globules rouges (B9 et B12)
Et encore
Du calcium, pour la bonne transmission de l'influx nerveux et aussi du sélénium et du zinc (viandes, poissons, crustacés, céréales complètes) pour limiter le risque d'apparition de troubles de la mémoire
* substance chimique permettant à une cellule de transmettre un message à une autre
 

Vous n'avez pas de compte ?

Me créer un compte

Connectez-vous à votre compte

Conformément à la loi 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’Informatique, aux Fichiers et aux Libertés, Malakoff Médéric est responsable du traitement des données mis en œuvre au titre de l’utilisation du site « Lesitedesaidants.fr » et de ses services en ligne afin de lui permettre, avec votre consentement, de collecter, traiter et héberger vos données à caractère personnel et notamment vos données de santé. Vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification et de suppression des données à caractère personnel vous concernant que vous pouvez exercer en vous adressant à Malakoff Médéric sgil@malakoffmederic.com ou à Malakoff Médéric - 21 rue Laffitte - 75317 Paris Cedex 9

Connectez-vous avec Facebook ou Google +

Vous avez une question ou une suggestion ?
N'hésitez pas à nous contacter via ce formulaire :

Conformément à la loi 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’Informatique, aux Fichiers et aux Libertés, Malakoff Médéric est responsable du traitement des données mis en œuvre au titre de l’utilisation du site « Lesitedesaidants.fr » et de ses services en ligne afin de lui permettre, avec votre consentement, de collecter, traiter et héberger vos données à caractère personnel et notamment vos données de santé. Vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification et de suppression des données à caractère personnel vous concernant que vous pouvez exercer en vous adressant à Malakoff Médéric sgil@malakoffmederic.com ou à Malakoff Médéric - 21 rue Laffitte - 75317 Paris Cedex 9