En poursuivant votre navigation sur les sites du groupe Malakoff Médéric, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant de vous proposer des services et contenus personnalisés.

En savoir plus

  • Accueil
  • Etre aidant : et après ?
Le saviez-vous ?

Etre aidant demande chaque jour une implication très importante. Pour certains, aider un proche peut-être vécu comme un renoncement.

Aussi, quand arrive le décès ou la guérison, le quotidien doit être reconstruit, repensé…

Une reconstruction nécessaire

Etre aidant implique une intervention continue auprès de son proche.

Cette aide n’est pas sans conséquences tant au plan physique et affectif que mental et social.

En effet, les aidants doivent souvent réorganiser leur vie en fonction de leur présence auprès de la personne en incapacité. Les aidants peuvent en arriver à ne plus considérer leur vie qu'à partir de l'aide qu'ils prodiguent.

L’enjeu est de parvenir à se reconstruire et à retrouver une place juste – familialement et socialement – lorsque le proche est décédé ou guéri.

Une « séparation » à préparer

Les facteurs d’âge et de pathologie de la personne accompagnée ne semblent pas déterminants dans la manière d'anticiper la fin de l'aide.

La plupart des anciens aidants reconnaissent une véritable difficulté à se préparer au deuil sous ses différentes formes :

  • Ne plus reconnaître un proche transformé par la maladie,
  • Se séparer d'un proche devant entrer en établissement,
  • Vivre le décès d'un proche.

Les facteurs aggravants

À l'arrêt de l'aide se pose la question de la redéfinition de soi, de son identité, de son rôle dans la société.

Cette question est d'autant plus délicate que l'investissement auprès d’un proche aura pu conduire l'aidant à des situations délicates:

  • isolement,
  • absence d'emploi,
  • difficultés financières,
  • santé fragilisée.

Dans ces conditions, l’ancien aidant trouve plus difficilement les ressources nécessaires pour reconstruire le lendemain.

Il y a différentes possibilités de se faire accompagner dans le travail de deuil, que ce soit par des associations ou des professionnels. Certaines caisses de retraite proposent également des entretiens avec des psychologues ainsi que des ateliers sur le deuil.

La valorisation de votre rôle d’aidant

Votre expérience de proche aidant peut être valorisée, que ce soit à titre individuel ou collectif.

Vous pouvez valoriser votre expérience en :

  • en réalisant un bilan de compétences,
  • en  sollicitant Validation des Acquis de l’Expérience (VAE).

Vous pouvez aussi faire profiter les autres de votre retour d’expérience et vous investir dans des associations et des réseaux de solidarité, via :

  • le bénévolat,
  • la formation,
  • le conseil.

À noter également la possibilité de se tourner vers les associations spécialisées, qui proposent des espaces d’information, d’échange, de soutien et d’orientation.

Vous n'avez pas de compte ?

Me créer un compte

Connectez-vous à votre compte

Conformément à la loi 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’Informatique, aux Fichiers et aux Libertés, Malakoff Médéric est responsable du traitement des données mis en œuvre au titre de l’utilisation du site « Lesitedesaidants.fr » et de ses services en ligne afin de lui permettre, avec votre consentement, de collecter, traiter et héberger vos données à caractère personnel et notamment vos données de santé. Vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification et de suppression des données à caractère personnel vous concernant que vous pouvez exercer en vous adressant à Malakoff Médéric sgil@malakoffmederic.com ou à Malakoff Médéric - 21 rue Laffitte - 75317 Paris Cedex 9

Connectez-vous avec Facebook ou Google +

Vous avez une question ou une suggestion ?
N'hésitez pas à nous contacter via ce formulaire :

Conformément à la loi 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’Informatique, aux Fichiers et aux Libertés, Malakoff Médéric est responsable du traitement des données mis en œuvre au titre de l’utilisation du site « Lesitedesaidants.fr » et de ses services en ligne afin de lui permettre, avec votre consentement, de collecter, traiter et héberger vos données à caractère personnel et notamment vos données de santé. Vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification et de suppression des données à caractère personnel vous concernant que vous pouvez exercer en vous adressant à Malakoff Médéric sgil@malakoffmederic.com ou à Malakoff Médéric - 21 rue Laffitte - 75317 Paris Cedex 9